Comment soulager un Torticolis ?

comment soulager le torticolis

Qu’est-ce que le Torticolis ?

Le torticolis fait partie d’une catégorie plus large de troubles qui présentent une flexion, une extension ou une torsion des muscles du cou au-delà de leur position normale. La définition latine du torticolis signifie d’ailleurs “cou tordu” ! Dans le torticolis, le cou a tendance à se tordre d’un côté, ce qui entraîne une inclinaison de la tête. Cette affection peut se développer lentement si vous avez des antécédents familiaux de cette maladie, de façon aiguë à la suite d’un traumatisme ou encore comme réaction indésirable de la vie quotidienne.

La torsion caractéristique du cou est d’abord spasmodique (contractions involontaires des muscles du cou qui entraînent des mouvements anormaux et une posture maladroite de la tête et du cou) et commence entre 31 et 50 ans. Si l’affection n’est pas traitée, elle deviendra probablement permanente.

Quelles sont les causes et les facteurs de risque du torticolis ?

Chez l’adulte, de nombreuses pathologies peuvent provoquer un torticolis aigu. Parfois, les professionnels de la santé ne trouvent pas de cause spécifique.

Un traumatisme au cou ou à la colonne vertébrale peut entraîner un torticolis. Les blessures de la colonne cervicale ou des muscles du cou entraînent souvent un spasme des muscles, ce qui provoque une torsion de la tête, caractéristique du torticolis.

Parmi les autres causes, on peut citer l’infection de la tête ou du cou. Ces infections peuvent provoquer un torticolis inflammatoire secondaire à l’inflammation des glandes et des ganglions lymphatiques du cou. Les muscles qui recouvrent ces ganglions lymphatiques peuvent se contracter. Le torticolis peut être associé à des abcès de la gorge, de l’espace rétro-pharyngien et des voies aériennes supérieures, et ces situations peuvent mettre la vie en danger. D’autres infections des sinus, des oreilles, des mastoïdes, de la mâchoire, des dents ou du cuir chevelu peuvent également entraîner un torticolis.

Comment soulager un torticolis ?

Faites des roulements de cou et des étirements latéraux du cou plusieurs fois par jour.

Essayez de faire des roulements lents du cou ou de pencher votre oreille vers votre épaule plusieurs fois. Allez-y lentement et n’essayez pas de vous étirer trop fort au début, car la rigidité des muscles signifie que votre amplitude de mouvement sera inférieure à la normale pendant un certain temps. Effectuez au moins 5 roulements du cou dans les deux sens et 8 étirements de l’oreille vers les épaules toutes les 4 à 6 heures.

Pour faire des roulements de cou, commencez par la tête en position verticale et abaissez le menton jusqu’à la poitrine. Roulez lentement la tête vers la droite jusqu’à ce que votre oreille soit directement au-dessus de votre épaule. Revenez au centre avec le menton rentré dans la poitrine et roulez vers la gauche.

Pour étirer les côtés de votre cou, commencez avec la tête droite, puis abaissez lentement votre oreille droite vers votre épaule. Maintenez l’étirement pendant 10 minutes, puis revenez à la position de départ avant de vous pencher sur le côté gauche.

Si vous souffrez d’un torticolis aigu, assurez-vous de rester actif et essayez de bouger votre cou aussi normalement que possible. En le bougeant, vous l’empêcherez de se raidir.

Si vous souffrez d’un torticolis sévère, consultez un médecin avant d’essayer de faire des étirements du cou.

Utilisez des comprimés.

Les adultes peuvent prendre sans danger 325 mg d’ibuprofène (1 ou 2 comprimés selon la concentration) toutes les 4 à 6 heures. Ne prenez pas d’ibuprofène à forte dose pendant plus d’une semaine, car cela peut augmenter le risque d’accident vasculaire cérébral ou de crise cardiaque. Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, parlez-en à votre médecin avant de le prendre.

Si vos douleurs sont assez intenses, consultez votre médecin pour obtenir une ordonnance pour un relaxant musculaire.

Faites-vous masser le cou et le haut du dos une à deux fois par semaine.

Consultez un massothérapeute agréé et informez-le de votre raideur de nuque. Pendant le massage, essayez de vous détendre et de respirer en dépit de la légère douleur que vous pourriez ressentir. Si vous ressentez des douleurs aiguës pendant le massage, faites-le savoir à votre praticien pour qu’il puisse ajuster la pression ou passer à un autre endroit. Les plus chanceux et chanceuses pourront aussi demander à leur partenaire une petite séance pour se détendre !

comment soulager le torticolis

Les massages peuvent être coûteux, mais cela vaut la peine d’aller chez un professionnel plutôt que dans un spa de jour ordinaire pour traiter une blessure au cou.

Demandez à votre médecin ou, si vous en avez un, à un kinésithérapeute s’ils vous recommandent un bon massothérapeute spécialisé dans les blessures au cou. Dans certains cas, votre physiothérapeute peut choisir de vous masser le cou avant ou après vos séances.

La massothérapie permet d’augmenter la circulation vers les muscles de votre cou et d’allonger les muscles tendus et raccourcis. Il se peut qu’elle ne répare pas votre torticolis à elle seule, mais elle peut atténuer la douleur et aider votre cou à revenir à la normale plus rapidement lorsque vous la combinez à d’autres options de traitement.

Portez un collier cervical pour soutenir votre cou après une blessure.

Si votre torticolis a été causé par un accident de voiture, une foulure ou une autre blessure, envisagez de porter une minerve pendant une à deux semaines pour vous aider à le redresser. Suivez les instructions de votre médecin quant à la durée du port afin que les muscles de votre cou ne s’affaiblissent pas à cause d’un trop grand soutien

Mettez un coussin chauffant sur votre cou pendant 15 à 20 minutes.

Asseyez-vous ou allongez-vous dans une position confortable, la tête aussi droite et droite que possible. Placez un coussin chauffant ou une compresse chaude sur votre cou, détendez-vous, puis enlevez-le au bout de 15 à 20 minutes. Faites-le toutes les 2 ou 3 heures jusqu’à ce que la douleur se soit calmée et que vous sentiez que vous pouvez à nouveau bouger votre cou normalement.

Tenez une poche de glace sur votre cou pendant 10 à 15 minutes à la fois.

Enveloppez une compresse froide ou un sac de légumes congelés (idéalement des petits pois) dans un tissu et maintenez-le sur votre cou. Enlevez-le après 10 à 15 minutes et recommencez 2 à 3 heures plus tard. Vous pouvez le faire autant de fois par jour que nécessaire pour aider à traiter la douleur et à relâcher les muscles de votre cou.

Ne mettez pas la poche froide directement sur votre peau, car elle pourrait causer une brûlure.

Essayez la thérapie par ventouses pour soulager la douleur et la raideur.

Consultez un massothérapeute spécialisé dans les ventouses dans votre région et prenez rendez-vous. Portez des vêtements amples et confortables, faciles à enlever et à remettre. Le traitement est comparable à un massage : attendez-vous à vous allonger sur une table de massage et à vous détendre.

comment soulager le torticolis

Le thérapeute placera des ventouses sur votre peau autour de la partie supérieure de votre dos et de votre cou. Vous ressentirez peut-être un pincement ou une compression bizarre au début, mais cela passera au fur et à mesure que vous vous y habituerez. Le thérapeute peut laisser les ventouses en place pendant quelques minutes ou les déplacer pour augmenter la circulation sanguine. Évitez le traitement par ventouses si vous souffrez d’eczéma ou de psoriasis, car il peut aggraver vos symptômes.

Utilisez le baume du sportif.

Le baume du sportif soulage tensions musculaires et courbatures et donc les torticolis. Son utilisation est idéale pour les sportifs avant et après l’effort ou toute activité quotidienne qui sollicite les muscles et les articulations. Il a notamment une efficacité anti-inflammatoire grâce à l’huile essentielle de niaouli et au camphre. Au-delà du torticolis, il soulage les tendinites et les coups. Grâce à ses propriétés antiseptiques, il soulage ainsi les débuts d’ampoule avant que celle-ci n’apparaisse et se transforme en plaie, fragilisant la peau : vous n’aurez plus d’excuses pour ne plus chausser vos baskets et vous mettre au sport ! Après son application, les actifs nourrissants comme l’Aloe Vera et l’Huile de Coco ne laisseront pas votre peau indifférente. Quant à l’application du produit, celle-ci se fait à raison de 2 à 3 fois par jour pour les torticolis. Massez bien pour bien faire pénétrer le produit.

  • Soulager torticolis et tension musculaire
    Baume du sportif
  • Baume du sportif
     5 sur 5

    Je l’ai acheté pour mon père qui avait une tendinite et ça l’a soulagé plus rapidement que la fois où il avait utilisé du voltarène !

  • Baume du sportif
     5 sur 5

    J'ai voulu essayer ce produit, suite à une inflammation du tendon au niveau de l'épaule. Au bout de 2 jours plus de douleurs, je l'utilise avant et après le sport. Il ne quitte plus mon sac de sport

  • Baume du sportif
     5 sur 5

    Très efficace sur les torticolis, des que je sens mon cou fragile ou qui va se bloquer je l'applique je masse une bonne nuit de sommeil et le lendemain, je n'ai plus rien. Je conseille vraiment ce produit. Merci

  • Baume du sportif
     5 sur 5

    Je l'ai utilisé sur une tendinite que je me suis faite a la muscu, 1 application a suffit pour guerir j'en revenais pas

  • Qu’est-ce que le Torticolis ?

    Le torticolis fait partie d’une catégorie plus large de troubles qui présentent une flexion, une extension ou une torsion des muscles du cou au-delà de leur position normale. La définition latine du torticolis signifie d’ailleurs “cou tordu” ! Dans le torticolis, le cou a tendance à se tordre d’un côté, ce qui entraîne une inclinaison de la tête. Cette affection peut se développer lentement si vous avez des antécédents familiaux de cette maladie, de façon aiguë à la suite d’un traumatisme ou encore comme réaction indésirable de la vie quotidienne.

    La torsion caractéristique du cou est d’abord spasmodique (contractions involontaires des muscles du cou qui entraînent des mouvements anormaux et une posture maladroite de la tête et du cou) et commence entre 31 et 50 ans. Si l’affection n’est pas traitée, elle deviendra probablement permanente.

    Quelles sont les causes et les facteurs de risque du torticolis?

    Chez l’adulte, de nombreuses pathologies peuvent provoquer un torticolis aigu. Parfois, les professionnels de la santé ne trouvent pas de cause spécifique.

    Un traumatisme au cou ou à la colonne vertébrale peut entraîner un torticolis. Les blessures de la colonne cervicale ou des muscles du cou entraînent souvent un spasme des muscles, ce qui provoque une torsion de la tête, caractéristique du torticolis.

    Parmi les autres causes, on peut citer l’infection de la tête ou du cou. Ces infections peuvent provoquer un torticolis inflammatoire secondaire à l’inflammation des glandes et des ganglions lymphatiques du cou. Les muscles qui recouvrent ces ganglions lymphatiques peuvent se contracter. Le torticolis peut être associé à des abcès de la gorge, de l’espace rétro-pharyngien et des voies aériennes supérieures, et ces situations peuvent mettre la vie en danger. D’autres infections des sinus, des oreilles, des mastoïdes, de la mâchoire, des dents ou du cuir chevelu peuvent également entraîner un torticolis.

    Comment soulager un torticolis ?

    Faites des roulements de cou et des étirements latéraux du cou plusieurs fois par jour.

    Essayez de faire des roulements lents du cou ou de pencher votre oreille vers votre épaule plusieurs fois. Allez-y lentement et n’essayez pas de vous étirer trop fort au début, car la rigidité des muscles signifie que votre amplitude de mouvement sera inférieure à la normale pendant un certain temps. Effectuez au moins 5 roulements du cou dans les deux sens et 8 étirements de l’oreille vers les épaules toutes les 4 à 6 heures.

    Pour faire des roulements de cou, commencez par la tête en position verticale et abaissez le menton jusqu’à la poitrine. Roulez lentement la tête vers la droite jusqu’à ce que votre oreille soit directement au-dessus de votre épaule. Revenez au centre avec le menton rentré dans la poitrine et roulez vers la gauche. Pour étirer les côtés de votre cou, commencez avec la tête droite, puis abaissez lentement votre oreille droite vers votre épaule. Maintenez l’étirement pendant 10 minutes, puis revenez à la position de départ avant de vous pencher sur le côté gauche.

    Si vous souffrez d’un torticolis aigu, assurez-vous de rester actif et essayez de bouger votre cou aussi normalement que possible. En le bougeant, vous l’empêcherez de se raidir. Si vous souffrez d’un torticolis sévère, consultez un médecin avant d’essayer de faire des étirements du cou.

    Utilisez des comprimés.

    Les adultes peuvent prendre sans danger 325 mg d’ibuprofène (1 ou 2 comprimés selon la concentration) toutes les 4 à 6 heures. Ne prenez pas d’ibuprofène à forte dose pendant plus d’une semaine, car cela peut augmenter le risque d’accident vasculaire cérébral ou de crise cardiaque. Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, parlez-en à votre médecin avant de le prendre.

    Si vos douleurs sont assez intenses, consultez votre médecin pour obtenir une ordonnance pour un relaxant musculaire.

    Faites-vous masser le cou et le haut du dos une à deux fois par semaine.

    Consultez un massothérapeute agréé et informez-le de votre raideur de nuque. Pendant le massage, essayez de vous détendre et de respirer en dépit de la légère douleur que vous pourriez ressentir. Si vous ressentez des douleurs aiguës pendant le massage, faites-le savoir à votre praticien pour qu’il puisse ajuster la pression ou passer à un autre endroit. Les plus chanceux et chanceuses pourront aussi demander à leur partenaire une petite séance pour se détendre !

    Massothérapie contre le torticolis

    Les massages peuvent être coûteux, mais cela vaut la peine d’aller chez un professionnel plutôt que dans un spa de jour ordinaire pour traiter une blessure au cou.

    Demandez à votre médecin ou, si vous en avez un, à un kinésithérapeute s’ils vous recommandent un bon massothérapeute spécialisé dans les blessures au cou. Dans certains cas, votre physiothérapeute peut choisir de vous masser le cou avant ou après vos séances.

    La massothérapie permet d’augmenter la circulation vers les muscles de votre cou et d’allonger les muscles tendus et raccourcis. Il se peut qu’elle ne répare pas votre torticolis à elle seule, mais elle peut atténuer la douleur et aider votre cou à revenir à la normale plus rapidement lorsque vous la combinez à d’autres options de traitement.

    Portez un collier cervical pour soutenir votre cou après une blessure.

    Si votre torticolis a été causé par un accident de voiture, une foulure ou une autre blessure, envisagez de porter une minerve pendant une à deux semaines pour vous aider à le redresser. Suivez les instructions de votre médecin quant à la durée du port afin que les muscles de votre cou ne s’affaiblissent pas à cause d’un trop grand soutien

    Mettez un coussin chauffant sur votre cou pendant 15 à 20 minutes.

    Asseyez-vous ou allongez-vous dans une position confortable, la tête aussi droite et droite que possible. Placez un coussin chauffant ou une compresse chaude sur votre cou, détendez-vous, puis enlevez-le au bout de 15 à 20 minutes. Faites-le toutes les 2 ou 3 heures jusqu’à ce que la douleur se soit calmée et que vous sentiez que vous pouvez à nouveau bouger votre cou normalement.

    Tenez une poche de glace sur votre cou pendant 10 à 15 minutes à la fois.

    Enveloppez une compresse froide ou un sac de légumes congelés (idéalement des petits pois) dans un tissu et maintenez-le sur votre cou. Enlevez-le après 10 à 15 minutes et recommencez 2 à 3 heures plus tard. Vous pouvez le faire autant de fois par jour que nécessaire pour aider à traiter la douleur et à relâcher les muscles de votre cou.

    Ne mettez pas la poche froide directement sur votre peau, car elle pourrait causer une brûlure.

    Essayez la thérapie par ventouses pour soulager la douleur et la raideur.

    Consultez un massothérapeute spécialisé dans les ventouses dans votre région et prenez rendez-vous. Portez des vêtements amples et confortables, faciles à enlever et à remettre. Le traitement est comparable à un massage : attendez-vous à vous allonger sur une table de massage et à vous détendre.

    Le thérapeute placera des ventouses sur votre peau autour de la partie supérieure de votre dos et de votre cou. Vous ressentirez peut-être un pincement ou une compression bizarre au début, mais cela passera au fur et à mesure que vous vous y habituerez. Le thérapeute peut laisser les ventouses en place pendant quelques minutes ou les déplacer pour augmenter la circulation sanguine. Évitez le traitement par ventouses si vous souffrez d’eczéma ou de psoriasis, car il peut aggraver vos symptômes.

    Utilisez le baume du sportif.

    Le baume du sportif soulage tensions musculaires et courbatures et donc les torticolis. Son utilisation est idéale pour les sportifs avant et après l’effort ou toute activité quotidienne qui sollicite les muscles et les articulations. Il a notamment une efficacité anti-inflammatoire grâce à l’huile essentielle de niaouli et au camphre. Au-delà du torticolis, il soulage les tendinites et les coups. Grâce à ses propriétés antiseptiques, il soulage ainsi les débuts d’ampoule avant que celle-ci n’apparaisse et se transforme en plaie, fragilisant la peau : vous n’aurez plus d’excuses pour ne plus chausser vos baskets et vous mettre au sport ! Après son application, les actifs nourrissants comme l’Aloe Vera et l’Huile de Coco ne laisseront pas votre peau indifférente. Quant à l’application du produit, celle-ci se fait à raison de 2 à 3 fois par jour pour les torticolis. Massez bien pour bien faire pénétrer le produit.

    Baume du sportif

     

    95% d’ingrédients d’origine naturelle

    Soulage avant et après l’effort

    Apaise les torticolis, les tensions musculaires et articulaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.