Quelles sont les conséquences du port du masque sur la peau?

Le port du masque est devenu un geste quotidien. Pour la plupart des gens, c’est juste désagréable, mais cela ne pose pas de problème majeur. Pour d’autres personnes, il peut y avoir des répercussions au niveau respiratoire et/ou au niveau cutané. Nous allons voir ici uniquement les conséquences sur la peau et les mesures à prendre.

La joconde porte un masque

Quel masque privilégier ?

Tout d’abord, rappelons qu’il n’y a qu’une seule et bonne façon de porter son masque, quel que soit son matériau : il doit couvrir la bouche et le nez. Pensez également à ne pas toucher votre masque pendant que vous le portez.

Autre précaution importante, se laver les mains (ou se les nettoyer avec du gel hydro-alcoolique) avant de mettre son masque, puis avant de l’enlever et à nouveau après l’avoir enlevé. Cela peut paraître répétitif, mais le virus peut être partout où vous avez posé vos mains.

Dans le cas du masque chirurgical : le côté bleu doit être à l’extérieur et la petite tige métallique sert à le fixer autour de l’arête du nez. Le nez reste couvert.

Dans le cas du masque en tissu : Si vous portez le masque pendant une longue durée, privilégiez le masque en coton. Il est beaucoup moins irritant qu’un masque chirurgical en polypropylène. De plus, privilégiez les couleurs claires car certains colorants peuvent contenir des allergènes.

Lavage des masques

N’oubliez pas de laver votre masque en tissu avant sa première utilisation. Les tissus sont souvent couverts d’un apprêt, pouvant être irritant ou allergène. Il faut donc le retirer en le lavant.

N’oubliez pas qu’un masque ne doit pas être porté plus de 4 heures sans être à nouveau désinfecté. Prévoyez assez de masques en tissus pour pouvoir les laver sans avoir à faire tourner une machine tous les jours.

Peut-on développer une réaction allergique au masque?

C’est possible, mais c’est rare. En revanche, il peut provoquer une irritation. La peau du visage est fine et réagit plus rapidement aux agressions de type frottement. Le masque peut provoquer des réactions d‘intolérance.

jeune femme avec des rougeurs sur le visage

Ce ne sont pas forcément des réactions allergiques. Une rougeur n’est pas suffisante pour affirmer que vous faites une réaction allergique au masque.Pour le savoir il faut faire un test. Par exemple, vous pouvez coller un bout de masque humidifié sur le haut de votre dos. Au bout de 2 jours, vous pouvez le retirer. Si 4 jours plus tard, vous n’observez aucune réaction, c’est que vous n’êtes pas allergique.

Une irritation n’est pas forcément une allergie

Le masque peut abîmer la barrière cutanée. Si cette barrière naturelle est altérée, alors des problèmes de peau peuvent survenir : rougeurs, irritations, démangeaisons, boutons.

Les peaux des personnes âgées, les peaux sèches ou les peaux claires sont plus sensibles que les peaux foncées. Une irritation est possible, là où le masque est en contact direct avec la peau, comme le haut des joues, le nez ou le menton. Mais aussi là où se situe l’élastique : derrière les oreilles.

Quels problèmes de peau le port du masque peut-il causer?

Peau grasse

On a observé une recrudescence de l’acné depuis que le port du masque est généralisé. La peau ne respire pas, il y a un effet de macération. Cela peut renforcer la production de sébum, boucher les pores et donc favoriser l’apparition de boutons.

Peau sèche

L’humidité constante sous le masque peut paradoxalement amener la peau à se dessécher, en inhibant la perspiration*. Cela peut provoquer de l’eczéma caractérisé par des rougeurs, des démangeaisons et de la sécheresse. Le masque peut également déclencher une crise d’eczéma chez les personnes qui ont une peau atopique.

* la perspiration, c’est la sortie de l’eau à travers la peau sous forme de vapeur (différente de la sudation est la sortie d’eau par la peau sous forme liquide)

Tous types de peau

Le masque porté longtemps, peut être la cause d’une alcalinisation du pH de la peau. Ceci a pour conséquence un risque accru de prolifération bactérienne.

Le frottement peut causer une dilatation des vaisseaux sous-cutanés. Cela s’appelle de la rosacée.

Une inflammation des follicules pileux est également possible chez les hommes qui portent la barbe.

Quels gestes privilégier?

Choix du masque

Comme indiqué plus haut, privilégier les masques clairs en coton. Évitez aussi de mettre du sopalin ou des filtres à café à l’intérieur du masque. Ces produits sont traités et les substances qu’ils contiennent peuvent se déposer sur la peau et créer une irritation..

Conseils pour protéger la peau

Éviter d’appliquer des crèmes visage contenant des ingrédients comédogènes. Le blocage des pores sous le masque peut entraîner l’apparition de points noirs et de boutons. Il faut également éviter le maquillage. Le fond de teint en particulier, qui contient un film gras. Il vaut mieux aussi se passer de rouge à lèvres..

jeune femme qui sourit

Pour les hommes, il vaut mieux raser sa barbe, même si c’est une décision difficile.

Évitez le masque pendant une activité sportive.

Quels produits utiliser?

Il faut bien nettoyer sa peau deux fois par jour, avec un produit doux au pH neutre voire légèrement acide. Ne pas utiliser de savon, mais une crème lavante « sans savon ».

Le soir vous pouvez utiliser notre lotion à l’aloe vera qui vous aidera à réduire les rougeurs dues au masque.

Si le masque provoque une irritation, nous vous conseillons d’utiliser notre baume au Tamanu qui hydrate en profondeur et aide la peau à se régénérer.

Comme souvent, une bonne hydratation reste la clé pour conserver une peau saine. Pour cela, buvez suffisamment d’eau. Vous pouvez vous rafraîchir le visage avec un brumisateur. 

Laisser un commentaire