Quelle crème cicatrisante pour un tatouage?

Après avoir longtemps réfléchi à l’idée, cherché le dessin parfait et consulté les réseaux sociaux de nombreux studios, vous avez fait le grand pas et vous vous êtes fait tatouer pour la première fois. Il est maintenant temps d’en prendre soin correctement pour éviter les infections et s’assurer qu’il guérit parfaitement.

Ou alors ce n’est pas votre premier tatouage et vous cherchez la meilleure solution pour prendre soin de votre toute dernière œuvre. A toutes ces étapes, l’onguent du Pacifique est votre meilleur allié, comme nous vous l’expliquerons dans le dernier paragraphe.

LE PROCESSUS DE GUÉRISON D’UN TATOUAGE

Nous vous indiquons les 4 étapes du processus de guérison d’un tatouage qui vient d’être fait. Les aiguilles de tatouage fonctionnent en brisant les couches les plus superficielles de la peau pour déposer le pigment en dessous. Par conséquent, un tatouage reste une plaie ouverte sur votre peau qui aura besoin d’un certain temps pour cicatriser et qui peut saigner, rougir, vous gêner… Bien que le tatoueur du studio de tatouage vous dise comment se déroule l’ensemble du processus, car tous les studios ne suivent pas les mêmes conseils, nous pouvons établir quelques différences en fonction du nombre de jours qui se sont écoulés depuis que vous vous êtes fait tatouer.

LA PHASE INITIALE. 1-3 JOURS

Gonflement, sensibilité et texture rugueuse sont les symptômes les plus typiques de cette phase. Le gonflement est un symptôme fréquent dans les 72 heures qui suivent le tatouage, surtout si le dessin est grand ou comporte de nombreuses couleurs. Si cette phase dure plus longtemps que 3 jours, c’est peut-être dû à une irritation ou une infection de la peau. La sensibilité mettra plus de temps à disparaître complètement, mais elle se relâchera progressivement. Le tatouage est encore une plaie et si vous le mettez en contact avec des choses rigides, comme la surface de vos ongles, vous remarquerez que la peau est plus sensible pendant environ un mois.

LA PHASE DE “CROÛTE MOLLE”. 3-7 JOURS

Environ trois jours après le tatouage, vous pouvez commencer à voir qu’il a une croûte, quelque peu différente des blessures conventionnelles, douce grâce à l’hydratation constante que vous devez appliquer à votre tatouage. Si vous vous lavez et appliquez la crème correctement, vous aurez cette croûte molle qui n’a rien à voir avec les égratignures ou les plaies classiques. Au fil des jours, la croûte va se détacher petit à petit. Faites très attention, ne la décollez pas et continuez à couvrir votre tatouage s’il doit être en contact avec vos vêtements ou tout autre tissu, pour ne pas compromettre le résultat final.

À ce stade, il est également typique que le tatouage libère une sorte de mucus ou de bave. Ne vous inquiétez pas, ce n’est rien d’autre que vos fluides corporels qui sortent par les lésions. Ils ont cette texture crémeuse précisément à cause de la crème hydratante que vous appliquez sur la zone.

Vous pouvez encore ressentir une sensibilité dans la zone, mais le gonflement et la rougeur devraient avoir disparu.

LA PHASE DE DÉMANGEAISON. À PARTIR DU 7ÈME JOUR

Si vous avez bien soigné votre tatouage, en le lavant et en l’hydratant, au bout d’une semaine, vous commencerez à remarquer des démangeaisons dans la zone, car la peau commence à se régénérer et les poils qui ont été rasés cherchent également leur chemin. Il est essentiel de ne pas se gratter car nos mains, et surtout les ongles, sont un foyer de bactéries qui peuvent infecter le dessin. Les lavages fréquents et l’hydratation resteront vos alliés pour soigner votre nouveau tatouage. Chaque fois que vous remarquez des démangeaisons, appliquez une fine couche de crème hydratante par petites touches.

Ces deux premières semaines sont essentielles pour le soin d’un tatouage. Nettoyage et hydratation sont les clés d’une bonne cicatrisation. Si la zone est sèche, la peau qui doit se régénérer ne tombera pas. Hydratez-la bien et laissez la peau tomber d’elle-même. Ne l’enlevez jamais.

LA PHASE FINALE. APRÈS 15-20 JOURS

En fonction de la taille de votre tatouage et de la rigueur avec laquelle vous l’avez entretenu, entre deux et trois semaines après sa réalisation, tous les symptômes gênants qui lui sont associés (gonflement, rougeurs, croûtes, démangeaisons…) devraient avoir disparu. Votre peau peut ne pas être aussi lisse et douce qu’à l’accoutumée, en particulier si vous avez subi un tatouage avec un produit de remplissage ; continuez à hydrater la zone pour qu’elle redevienne normale. Et continuez à lire ce guide sur la façon de guérir un tatouage récent, il y a encore du travail à faire.

femme portant un tatouage polynésien

 

COMBIEN DE TEMPS FAUT-IL POUR QU’UN TATOUAGE GUÉRISSE ?

Lorsque vous étiez enfant, est-ce que les plaies de vos genoux mettaient du temps à guérir, alors que celles de votre frère ou de votre voisin de table disparaissaient presque par magie, ou l’inverse ? Eh bien, la même chose se produit avec les tatouages ! Le temps nécessaire à la cicatrisation d’un tatouage fraîchement réalisé dépend beaucoup de votre corps, de son taux de régénération des tissus et des soins que vous apportez au motif.

Dans le cas d’un petit tatouage et en étant strict avec le lavage et l’hydratation de la zone, il peut être parfait entre 10 et 15 jours ; si le dessin est plus grand, il vous faudra entre 2 et 3 semaines.

Bien sûr, si vous remarquez une gêne importante dans la zone, si vous voyez que la plaie suinte, a une mauvaise odeur ou saigne, consultez votre médecin car elle pourrait être infectée et nécessiter un traitement supplémentaire.

QUELS PRODUITS UTILISER POUR SOIGNER VOTRE TATOUAGE?

Pour soigner un tatouage fraîchement réalisé, outre le temps et la patience, il vous faudra disposer de produits de première qualité. Assurez-vous d’avoir au moins ces éléments.

Savon neutre.

Vous l’utiliserez pendant plusieurs jours pour laver votre tatouage au moins deux fois par jour, toujours avec des mouvements circulaires très doux avec la main, vous n’avez pas besoin d’éponges spéciales. Si le tatouage est très grand ou se trouve dans une zone difficile d’accès, prenez une douche.

Papier à sécher.

Lorsque vous lavez votre tatouage, il est important de bien le sécher et d’éviter d’utiliser des serviettes, qui peuvent concentrer les bactéries et dont les fibres textiles peuvent se détacher et être retenues dans le tatouage. Il est préférable de le faire avec une gaze stérile ou avec du papier hygiénique ou du papier de cuisine. Si vous décidez d’utiliser une serviette, veillez à ce qu’elle soit toujours propre et utilisez-la uniquement pour le tatouage. Séchez sans traîner, en tapotant doucement la peau pour éliminer l’excès d’eau, assurez-vous qu’il n’y a pas de traces de papier sur la peau et laissez la zone découverte pendant 20 à 60 minutes.

Film transparent

Les premiers jours, votre tatouage devra être recouvert pour éviter que la zone ne s’infecte. Demandez à votre tatoueur combien de jours vous devez le protéger car cela dépend de la taille et de la capacité de votre peau à se régénérer.

L’Onguent du Pacifique

Vous l’appliquerez après chaque lavage. Ses composants aideront à la fois à guérir la zone et à la maintenir hydratée pour qu’elle guérisse plus rapidement. Il est important d’utiliser une fine couche et bien la faire pénétrer ; un excès de crème empêchera votre tatouage de respirer et mettra plus de temps à guérir.

 

CE QU’IL NE FAUT PAS FAIRE POUR SOIGNER CORRECTEMENT SON TATOUAGE

Les infections et les éraflures dans la zone tatouée sont les plus grands ennemis pour soigner un tatouage fraîchement réalisé.

Prenez note des pratiques à éviter:

  • Gratter la zone.

Comme pour toute autre blessure, le tatouage passe par une phase au cours de laquelle la peau commence à se régénérer et provoque des tiraillements et des démangeaisons. Se gratter est une tentation trop forte, mais que vous devez éviter à tout prix. Vos mains accumulent beaucoup de bactéries, notamment sur vos ongles. En se grattant, ces bactéries peuvent pénétrer dans la plaie et l’infecter. L’onguent du pacifique a des propritété anti-inflammatoires qui vous aident à ne pas vous gratter. Appliquez le produit à chaque fois que l’envie vous vient de vous gratter.

  • Exfolier.

L’exfoliation permet d’éliminer les cellules mortes de la peau et les impuretés. Bien que l’exfoliation du visage soit la plus courante, il existe également des personnes qui appliquent cette technique sur tout le corps. Si vous venez de vous faire tatouer, il est préférable de l’éviter jusqu’à ce que la zone soit complètement guérie. Tant l’éponge que le produit utilisé pour l’exfoliation contiennent des microparticules abrasives qui pourraient rayer la zone et devenir une porte ouverte à l’infection.

  • L’épilation à la cire.

Le rasoir et la crème dépilatoire doivent être évités pendant le premier mois suivant le tatouage. Dans le cas de l’épilation au laser, à la cire et au rasoir électrique, il est recommandé d’attendre 8 à 12 semaines.

  • La plage et la piscine.

Le salpêtre provoque des douleurs sur votre peau et le chlore de la piscine contient des agents antibactériens qui irritent la peau, plus sensible que d’habitude en raison du tatouage. Attendez qu’elle guérisse avant de vous baigner et évitez les spas, les saunas et les stations thermales.

  • Le soleil.

Les deux premières semaines après la séance, vous devez éviter à tout prix les bains de soleil. Ensuite, vous devez appliquer de la crème solaire même lorsque vous vous promenez, surtout pendant les mois d’été. Utilisez un écran solaire d’au moins 30 SPF et appliquez-le 20 à 30 minutes avant de vous exposer au soleil pour donner à la crème le temps d’absorber et de mieux protéger votre peau.

  • Le sport.

La sueur peut infecter votre peau et l’étirement de vos muscles pendant l’entraînement peut également affecter votre tatouage. Interrompez l’exercice pendant au moins 15 jours.

  • Porter des vêtements serrés.

Les tissus placés sur un tatouage empêchent celui-ci de respirer et entravent le processus de guérison. Portez des vêtements amples pendant les premiers jours.

  • Dormir sur son tatouage.

Selon la zone et la taille de votre tatouage, il peut être difficile de ne pas dormir sur la zone, mais il est conseillé de l’éviter au moins pendant les cinq premiers jours.

homme avec un tatouage polynésien

 

COMMENT HYDRATER CORRECTEMENT UN TATOUAGE

Il est tout aussi important d’hydrater votre tatouage que de ne pas trop l’hydrater pour qu’il cicatrise correctement.

L’hygiène et une hydratation correcte de la zone sont fondamentales pour la guérison d’un tatouage récent. Maintenir la peau tatouée à un niveau d’hydratation optimal permet à la zone de mieux cicatriser et de conserver des couleurs beaucoup plus vives.

Après avoir nettoyé correctement la zone avec de l’eau et du savon neutre et l’avoir séchée très soigneusement, vous devez appliquer une fine couche d’Onguent du Pacifique. Ne pensez pas qu’en appliquant une couche plus généreuse de pommade, votre tatouage guérira plus vite ou mieux. Ce n’est pas le cas et en fait, vous pouvez provoquer une surhydratation de la zone dont nous parlerons plus tard.

Vous devez continuer à appliquer ces nettoyants et l’onguent, jusqu’à ce que le tatouage soit complètement guéri. 

 

EST-IL POSSIBLE DE TROP HYDRATER UN TATOUAGE ?

Bien sûr, c’est possible, c’est fréquent et nuisible pour une bonne cicatrisation du tatouage. Gardez à l’esprit que l’application d’une couche épaisse de crème empêchera la peau de respirer correctement, provoquera une irritation et un excès d’humidité dans la zone, les pores se boucheront et le processus de guérison sera retardé.

Vous pourrez reconnaître ce problème car la zone présente souvent des bosses blanches et la peau peut être légèrement plissée et ramollie, comme si la plaie avait été macérée.

Ne vous inquiétez pas, c’est un problème beaucoup plus facile à régler qu’une infection. Il suffit d’arrêter d’appliquer autant de crème ou de réduire le nombre de fois où vous lavez et hydratez le dessin et en quelques jours vous aurez corrigé la situation.

 

POURQUOI L’ONGUENT DU PACIFIQUE EST LE PRODUIT IDÉAL POUR PRENDRE SOIN DE VOTRE TATOUAGE ?

Votre tatouage est en réalité une lésion et comme toute lésion, elle peut s’enflammer et provoquer des démangeaisons, mais aussi s’infecter, ce qui amplifiera l’inflammation. Il est donc très important de prévenir les infections et d’accélérer la cicatrisation.

Vous le savez, le tatouage est une pratique très commune en Polynésie. Et c’est aussi en Polynésie qu’ont été découvertes les vertus cicatrisantes de l’huile de Tamanu. D’ailleurs on l’utilise toujours aujourd’hui à l’hôpital de Papeete (Tahiti) pour aider à accélérer la cicatrisation post-opératoire, ou soulager les escarres.

Le Niaouli est utilisé depuis des siècles en Nouvelle-Calédonie pour ses vertus antiseptiques et anti-inflammatoires. Il peut donc vous aider à lutter contre les démangeaisons et à réduire le risque d’infection de votre tatouage.

La cire d’abeille a également des vertus antiseptiques qui aident à la guérison de votre peau. Les autres ingrédients de l’onguent du Pacifique agissent en synergie pour renforcer ces effets et assurer une bonne hydratation de votre peau.

Notre produit ne contient pas d’eau et ne risque pas d’être vecteur de bactéries. Suivez toutefois scrupuleusement tous nos autres conseils ci-dessus.

Nous espérons que vous êtes fier(e) de votre tatouage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.